A propos


Illustration : Brice Benedetti

 


 

Chantecler :

…il y a bien longtemps
Qu’un râteau dans un coin, une fleur dans un vase
M’ont fait tomber dans une inguérissable extase,
Et que j’ai contracté devant un liseron
Cet émerveillement dont mon œil reste rond !

La faisane songeuse :

On sent que vous avez une âme !…Mais une âme
Se forme donc loin de la vie et de son drame,
Derrière un mur de ferme où sommeille un matou ?

Chantecler :

Quand on sait regarder et souffrir, on sait tout.
Dans une mort d’insecte on voit tous les désastres.
Un rond d’azur suffit pour voir passer les astres.


Edmond Rostand